Sandra, Impériale au royaume des flous – Partie 7 : Aéroport : quand on a fait moins, crier pour promettre plus ?

Décryptage du tract de décembre 2019 de Sandra Impériale (Liste Modem – Les Républicains – La République en Marche) : votre feuilleton de Noël !

L’empathie est un argument électoral de la droite qui revient approximativement tous les 6 ans. Voilà donc Sandra Impériale au chevet des Bouguenaisiens dont elles découvrent les souffrances… quand elle ne les invente pas.

Sur l’aéroport, quelle ironie de lire la droite en pleine surenchère, allant jusqu’à évoquer un « transfert, toujours d’actualité ». Oui : c’est bien cette droite soutenue par LREM, le parti du Président de la République, qui nous parle du transfert. Ce même Président qui a décidé unilatéralement, de tourner le dos à ses engagements de candidat en renonçant au déplacement de Nantes-Atlantique. On croit rêver devant ce duo de théâtre ou l’un des acteurs coupent les oignons pendant que le second pleure.

On croit d’autant plus rêver que jamais au cours de ce mandat le groupe respiration démocratique n’a pris position sur cette question ! La consultation de juin 2016 : pas d’expression, pas de tract, pas de déclaration de Sandra Impériale. Ainsi, les macronistes se prétendent les plus à même de nous protéger des décisions d’Emmanuel Macron et se réclament d’idées qu’ils n’ont jamais défendus quand il le fallait : de qui se moque-t-on ?

Pas de surprise hélas : la même supercherie sur la chaufferie Californie. Un équipement « contre l’ouverture de laquelle nous nous sommes battus », est-il écrit. Vaste blague : lors du conseil municipal où la commune a rendu un avis sur cette installation, le groupe de droite au conseil dont est membre Sandra Impériale s’est abstenu ne s’associant ainsi même pas aux réserves exprimées. Depuis, cette dernière n’a de cesse d’agiter les peurs quand la majorité en place a préférer construire les outils de dialogue et de contrôle de l’installation : un comité de suivi de la chaufferie a été mise en place où siègent des Bouguenaisiens investis dans des commissions extra-municipales ou bien tirés au sort, et les stations mises en place permettent à chacun de connaitre la situation de la qualité de l’air et à Air Pays de la Loire de proposer des analyses qui enrichissent notre questionnement, bien loin des enfumages de Sandra Impériale. Mensonges, méconnaissances, ignorances, clientélisme ? Voici un beau programme macroniste à apprécier à sa juste valeur…

Merci d’avoir suivi ce petit feuilleton et nous ne manquerons pas de revenir vers vous pour de nouvelles aventures !