Sandra, Impériale au royaume des flous – Partie 6 : Impôts… la droite toujours muette sur les alternatives

Décryptage du tract de décembre 2019 de Sandra Impériale (Liste Modem – Les Républicains – La République en Marche) : votre feuilleton de Noël !

Alors, oui : l’équipe actuelle s’était engagée à ne pas augmenter la part municipale de la fiscalité locale sur le mandat. Et oui, nous avons procédé à une augmentation, mesurée : la seule en 10 ans.

Nous l’avons fait dans un contexte que chacun connait : sur ce mandat, l’État a fait systématiquement les poches des collectivités locales ce qui retiré à notre commune sur le mandat qui s’achève un cumul 7 millions d’euros. Ces coupes, nous les avons dénoncées publiquement tant lors du quinquennat précédent que lors de celui-ci. La situation nous a contraint à augmenter la part fiscale communale, mais non sans avoir au préalable mené une politique rigoureuse d’économie et également expliqué cette décision aux habitants lors de deux réunions publiques.

A plusieurs reprises, nous avons pu interroger le groupe Respiration Démocratique pour comprendre quels services à la population et quels emplois ils souhaitaient supprimer pour faire face aux difficultés financières. Leur absence de réponse ne nous empêche pas de penser qu’il y a des choix de gauche et des choix de droite en la matière.